4 Fév Les Chevaliers Teutoniques

Les Chevaliers teutoniques (Krzyżacy) est un film polonais réalisé par Alexander Ford
Présenté dimanche 4 février 2018, à 17h à la Maison St Nicaise, 18 rue Poussin Rouen
Ce film sera sous-titré en français, spécialement pour cette projection.

Ce film est sorti 15 juillet 1960 en Pologne pour célébrer le 550e anniversaire de la Bataille de Grunwald.

 

Synopsis

En Pologne, au XVème siècle, l’ordre allemand des chevaliers teutoniques a pour mission de défendre la chrétienté, mais ceux-ci l’oublient rapidement au profit de conquêtes…

En Pologne, au xive siècle. Zbyszko de Bogdaniec, un jeune chevalier polonais, voyage avec son oncle Mathieu sur la route de Cracovie quand il rencontre la jeune Danusia, suivante de la duchesse Anne de Mazovie et fille du célèbre Jurand de Spychow, ennemi juré des chevaliers Teutoniques.

Ceux-ci qui cherchent à se venger des humiliations répétées que leur a fait subir Jurand enlèvent Danusia.

 

Avec Urszula Modrzynska, Grazyna Staniszewska, Henryk Borowski

A propos du film

Fresque médiévale polonaise conséquente de 2h30 réalisée par le très méconnu et pas inintéressant Aleksander Ford qui met en valeur l’honneur et la résistance des chevaliers de l’Est face à l’annexion rampante de leurs provinces par l’imposante armée Teutone en marche pour la sainte évangélisation du peuple. Le contexte seul est déjà original et intéressant puisque Polonais comme Allemands sont déjà chrétiens. Il s’agit dès lors de montrer toute l’étroitesse d’esprit de certains de ces seigneurs en croisade aveugle persuadés que la seule vraie chrétienté est la leur alors qu’ils ne sont au final que de simples envahisseurs qui légitiment leurs actes par leur foi soit disant inébranlable et irréprochable. En face c’est du classique, un preux chevalier au sens de l’honneur et du sacrifice sans faille, une princesse polonaise capturée en secret, un seigneur borgne et protecteur du peuple qui montre les vraies valeurs de partage et d’égalité chrétienne.

Commentaire paru dans « AlloCiné » :

Ce film possède une qualité majeure à mes yeux: il est rigoureusement fidèle au roman de Henryk Sienkiewicz (également auteur de « Quo Vadis »). Sienkiewicz a été Prix Nobel de Littérature et il semblerait que Alexsander Ford ait eu l’intelligence de croire que l’écrivain savait raconter une histoire! Contrairement à ses confrères de Hollywood qui s’évertuent sans cesse à « améliorer » pour l’écran les chefs d’oeuvres qu’ils parviennent ainsi à trahir. J’ai lu ce roman au moins une bonne dizaine de fois depuis mon tendre âge de douze ans jusqu’à ce jour… et j’en ai soixante aujourd’hui. Je connais ce livre dans ses moindres détails. Le film fait honneur au livre! Le film est assez typique des grandes productions du bloc communiste de l’époque: c’est rigoureux, bien construit… et les décors sont incroyablement beaux. Evidemment, les effets spéciaux ne sont pas à l’égal des productions actuelles… mais si on veut voir des effets spéciaux il ne faut pas rechercher ce type de film. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce film n’a rigoureusement rien à envier aux productions occidentales. Au total, un film à voir et un livre à lire.

Tarifs

Entrée à 7 Euros prix public , 4 Euros pour les  adhérents, étudiants ou demandeurs d’emploi, allocataires ….
Pensez à réserver, la capacité de la salle est limitée …..

2 comments on “4 Fév Les Chevaliers Teutoniques
  1. Bernard CARPENTIER dit :

    Lors de la commémoration du 550ème anniversaire de la bataille de Grunwald, un musée et un obélisque ont été érigés.

    Obelisque_Grunwald

  2. Bernard CARPENTIER dit :

    Ce fût un film de grand spectacle !!
    Et le spécialiste, Alain Faloise, nous a fait une synthèse très claire sur cette époque médiévale très mouvementée. Les différents ordres qui ont couvert les croisades en Méditerranée, pour protéger les pèlerins, ont été bien décrits. Leur vocation a été dévoyée et ils sont devenus des moines soldats. Les Chevaliers Teutoniques, investis par le Pape de l’époque, ont fait bien plus qu' »évangéliser ». Après leur défaite de « Grunwald », ils sont tout de même restés présents en Pologne, jusqu’au XX ème siècle.

    Carte 1410
    Ci-dessus une carte de l’Etat teutonique en 1410.
    La bataille de Grunwald ou première bataille de Tannenberg eut lieu le 15 juillet 1410 dans le cadre de la guerre du royaume de Pologne-Lituanie contre l’ordre Teutonique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.